Participez à « Associations – Collectivités : la Coopération clef des transitions ? » le 28 novembre 2020 ! (en visio-conférence)

Le Réseau Cohérence, dans le cadre du Forum des Transitions Citoyennes, vous propose de participer à l’évènement Associations -Collectivités : la Coopération clef des transitions ? qui se déroulera en visio-conférence le 28 novembre 2020, de 9h45 à 12h30 !

En effet, dans le contexte post-élection municipale de la Breizh Cop et de la convention citoyenne pour le climat, nous vous invitons à réfléchir ensemble sur les conditions de coopération entre les associations et les collectivités locales pour réussir les transitions nécessaires à nos territoires :

  • Comment favoriser les coopérations locales entre citoyens, associations et collectivités en faveur des transitions ?
  • Quelle posture adopter pour favoriser les convergences et co-construire une vision commune ? Comment dépasser les points de blocages ? Comment partager cette vision avec la population ?
  • Comment densifier le réseau des initiatives citoyennes ?

Cette matinée sera suivi par l’Assemblée Générale du Réseau Cohérence, de 13h30 à 15h.

Pour vous inscrire : https://framaforms.org/forum-des-transitions-citoyennes-1604506517

Pour plus de renseignements : contact@reseau-coherence.org – 06 73 21 06 66

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Notez bien la date ;-) 28 novembre – Nathalie Achard participera au Forum des Transitions Citoyennes de 10h à 12h30 en visio !

Nous vous invitons à participer au Forum des Transitions Citoyennes qui se déroulera le 28 novembre 2020, de 10h à 12h30, en visio conférence et avec la présence de Nathalie Achard* qui a récemment écrit le livre : La Communication NonViolente à l’usage de ceux qui veulent changer le monde !

Dans le contexte post-élection municipale, de la Breizh Cop et de la convention citoyenne pour le climat, le Réseau Cohérence vous propose réfléchir ensemble sur les conditions de coopération entre les associations et les collectivités locales pour réussir les transitions nécessaires à nos territoires :

– Comment favoriser les coopérations locales entre citoyens, associations et collectivités en faveur des transitions ?

– Quelle posture adopter pour favoriser les convergences et co-construire une vision commune ? Comment dépasser les points de blocages ? Comment partager cette vision avec la population ?

– Comment densifier le réseau des initiatives citoyennes ?

Le Forum des Transitions Citoyennes sera suivi de l’Assemblée Générale du Réseau Cohérence dès 13h30 !

Inscription obligatoire : https://framaforms.org/forum-des-transitions-citoyennes-1604506517

Renseignement : contact@reseau-coherence.org / 06 73 21 06 66

*Nathalie Achard a été chargée de communication chez Greenpeace, directrice de campagne de SOSMEDITERRANEE et directrice de la communication du Mouvement Colibris. Elle est aujourd’hui médiatrice et facilitatrice, organise des formations à la non-violence au sein d’associations (pour des militants écologistes de terrain, des femmes et des hommes en charge de l’enfance en difficulté, etc.), anime des stages de responsabilisation et de restauration du dialogue en prison auprès d’hommes condamnés pour violences sexistes, et soutient les collectifs innovants – aussi bien les entreprises que les associations ou les rassemblements citoyens – pour favoriser la coopération.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Qui sommes-nous ?

A partir du 1er juillet un seul numéro pour joindre Cohérence 06 73 21 06 66

L’association Réseau Cohérence regroupe principalement en Bretagne plus d’une centaine d’adhérents (associations, syndicats, entreprises, agriculteurs, particuliers). Depuis 1997, Cohérence, c’est à dire le cœur de ce réseau, développe des outils adaptés à la transversalité des problématiques (écologiques, économiques, sociales et solidaires). Ces outils s’appuient sur la démocratie participative et la coopération entre les acteurs de la société civile et les élus des territoires.

L’association Réseau Cohérence a signé la déclaration commune du Collectif pour une transition citoyenne et s’inscrit totalement dans ce mouvement vers un développement solidaire et durable.

transition-citoyenne-header-650x150Le Réseau Cohérence porte une dynamique positive et mobilise les citoyens autour de nouveaux projets de territoires sur des valeurs de développement fait d’humanisme, d’écologie et d’une économie au service d’un mieux-vivre ensemble.

Cet engagement a été récompensé par deux trophées bretons du développement durable, pour l’ Agenda 21 des familles et du citoyen (2011) et pour l’action en faveur de l’élevage de porc sur paille (en 2014).

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Engagez votre association dans la transition !

Nous mettons à votre disposition un questionnaire que vous pouvez remplir afin d’évaluer les actions que vous pratiquez déjà pour la transition et déterminer celles que vous pourriez mettre en place demain au sein de votre association !

Le questionnaire :

Explication des questions :

Document pour mettre à l’écrit vos engagements sur de futures actions :

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

EDITO

Carole Le Bechec, Co-présidente du Réseau Cohérence

Nous sommes entrés dans une deuxième phase de confinement. Je ne reprendrai pas ici toutes les interrogations, les doutes que cela suppose, notamment sur la pertinence et les modalités d’un confinement alors qu’ « EN MEME TEMPS » la phrase chère à notre président, beaucoup continuent à se déplacer pour travailler et que l’école brasse allègrement les enfants. Comment comprendre cela ?  Prenez soin de vous, prenez soin des personnes fragiles afin de limiter l’engorgement déjà perceptible des hôpitaux. Même malades, nous resterons chez nous, probablement.

Et puis l’actualité c’est aussi ce regain d’actes « terroristes » barbares fomentés par des individus isolés, difficilement repérables qui s’attaquent à des cibles innocentes.  Cela procède autant de décennies de dénigrement de part et d’autre que d’usage de la force et de stratégies délétères souvent instruments de géopolitique et de répartition très inégalitaires des richesses. Comment sortir de cette impasse ? comment retrouver une voix de paix, un dialogue riche et serein ?

Et pendant ce temps, alors même que celui-ci semble s’arrêter, les ravages de notre mode de développement eux s’accélèrent et les scientifiques se taisent à force de s’être égosillés. En France, les citoyens de la Convention citoyenne pour le climat se sentent à juste titre floués, leurs propositions sont vidées de leur substance. Est-ce respecter la parole des citoyens ?

Le moment est délicat, ne perdons pas notre force, continuons d’écouter, de proposer, de démontrer que des solutions existent et que nous ne sommes pas condamnés à l’immobilisme. Nous n’avons pas d’autres choix, comme le répète inlassablement Jean-Claude Pierre, il faut se garder de l’indifférence et de la résignation, et il sait de quoi il parle, lui qui milite depuis plus de 50 ans.  Agissons et coopérons. Cette notion de coopération sera non seulement à l’ordre du jour des prochaines Assises de la vie associative les 7, 9 et 10 novembre mais aussi au cœur de notre assemblée générale du 28 novembre. Ce thème, nous l’avions posé dès début juillet, nous accueillerons en visio conférence Nathalie Achard qui nous dira à quelles conditions cette coopération est possible et notamment en quoi et comment la communication non violente y contribue. Un enjeu personnel, local, régional, national et international …

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Hommage à Jean-Yves

Notre association, le réseau Cohérence est à la peine …

Il a perdu avec Jean-Yves un ami et un conseiller qui a su l’inspirer et l’accompagner dans plusieurs de ses missions. Nous garderons de lui le souvenir d’un militant profondément attaché à la Bretagne, à la Terre qu’il savait précieuse, à l’eau qui la féconde, des sources à la mer, d’où son intérêt pour l’agriculture et la conchyculture : des activités qu’il considérait comme essentielles et bien complémentaires …

Inspiré par l’enseignement de Rodolf Steiner et acquis aux principes de la biodynamie qu’il s’est tant employé à promouvoir, il a mis ses compétences et ses talents au service de BUEZ an DOUAR et de Cohérence pour y promouvoir des mots de développement respectueux du vivant.

C’est de toutes ses forces qu’il a lutté contre les OGM et plus généralement contre la chimisation de l’environnement mais, au delà de ses perceptions d’ordre écologique c’est à des valeurs humanistes qu’il se référait pour promouvoir le concept d’habitat durable auquel il nous a sensibilisés en particulier durant son mandat de Président de 2007 à 2011.

Sa bonne connaissance du monde de l’économie et de l’administration nous furent précieuses à bien des égards.

Réservé, fidèle à ses engagements et à ses amitiés, c’était un militant exemplaire, posé et déterminé, aux idées biens arrêtés, mais soucieux du dialogue.

Face aux épreuves liées à la maladie, nous savons qu’il a fait preuve de lucidité et de grand courage… Jusqu’au bout, il aura tenu à bien mener sa barque, toujours soucieux du bien commun et de l’intérêt général…

Nous nous associons à la peine de tous ses proches en les assurant que son exemple inspirera longtemps ceux qui, dans nos associations, ont eu le privilège de mener avec lui le « Bon Combat » pour un monde plus respectueux de la Terre. La Terre, l’unique « demeure des Hommes » qui, je le crois, revêtait bien à ses yeux le caractère sacré que nous nous devons de soulager en cette circonstance.

Texte de Jean-Claude Pierre

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Arrivée d’une nouvelle Volontaire en Service Civique

Bonjour à toutes et à tous,

Je suis Pauline Marin, j’ai 24 ans et je suis volontaire en Service Civique depuis le 1er septembre à Cohérence.

Je suis diplômée depuis septembre 2019 d’un master en Génie Ecologique. Tout au long de mes études, je me suis intéressée aux problématiques environnementales et plus particulièrement à l’impact qu’elles ont sur la biodiversité (destruction des milieux, disparition d’espèces, …) sans forcément prendre en compte l’aspect social et économique. Ces deux aspects sont pourtant deux éléments très importants pour que la transition écologique se fasse correctement.

C’est pourquoi les missions proposées par Cohérence m’ont particulièrement attirées et m’ont déjà permises de comprendre comment allier les trois piliers du développement durable en travaillant avec l’ensemble des acteurs de notre société (élus, associations, citoyen.ne.s …).

Au plaisir de vous rencontrer.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Les assises régionales de la vie associative – du 7 au 10 novembre 2020

Du 7 au 10 novembre 2020 va se tenir la deuxième édition des Assises Régionales de la Vie Associative. Ces trois journées permettront de s’interroger et partager autour de différentes questions : quels sont les nouveaux modes d’engagement ? quelles coopérations vertueuses construites ou à construire avec les collectivités locales ? comment mieux organiser l’accompagnement de la vie associatives ?

Au programme, plusieurs conférences, ateliers interactifs et tables rondes seront proposés en ligne.

Pour plus de renseignements et pour vous inscrire aux ateliers, vous pouvez consulter le site des Assises Régionales de la Vie Associative.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Les associations, actrices de la transition ! – Retour sur l’atelier d’Auray

Cohérence a animé le 23 septembre 2020 un atelier destiné aux membres des conseils d’administration et des salarié.e.s des associations du Pays d’Auray (culturelles, de sport, de parents d’élèves …) pour leur donner les clés afin de contribuer à la transition du territoire. Cette animation s’articulait autour de plusieurs jeux participatifs et ludiques pour évaluer et valoriser les pratiques quotidiennes des associations et pour établir les nouvelles pistes d’actions sur lesquelles elles peuvent évoluer.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Contribution du Réseau Cohérence « pour une autre PAC »

La PAC avec 50 milliards d’euros est l’instrument financier le plus important de l’Union Européenne. Malheureusement cet outil est dévoyé au profit d’un système qui vise le profit maximum pour quelques-uns (les grands intervenants de l’agriculture et de l’agro-alimentaire) et entraine des effets pervers qui ne sont pas acceptables. La surproduction engendre des gâchis alimentaires colossaux alors que dans le monde près d’un milliard de personnes souffrent de la faim. Les subventions actuelles de modèles agricoles entrainent la spécialisation des cultures et provoquent une diminution drastique des races et des variétés produites dans les pays du Nord comme ceux du Sud.  Les Etats Membres et l’Union Européenne (Commission, Parlement, Conseil) doivent faire face à leur responsabilité urgente pour enrayer la dégradation du climat, l’extinction de masse de la biodiversité, les dangers sur la santé des 510 millions d’européens, la pollution des sols, des eaux, de l’air, le chômage des européen, le mal être animal.

Les citoyens européens payent 3 fois leur alimentation : Le prix en magasin + Le coût des externalités des modèles de productions intensif avec leurs cargaisons d’entrants polluants + Les subventions publiques

Nombre de filières agricoles gagnent plus en subventions que par la vente de leurs productions, c’est injuste socialement et inefficace économiquement. En France un quart des paysans vit en dessous du seuil de pauvreté.

Ursula von der Leyen a proposé un objectif de réduction des gaz à effet de serre de 55% en 2030 (/1990) au lieu de 40% précédemment. Comment y arriver alors que l’agriculture et l’élevage sont actuellement de très forts contributeurs des émissions de GES sans un changement en profondeur de la PAC ?

Les citoyens européens veulent des changements radicaux. La PAC doit favoriser les petites et moyennes fermes. Entre 2003 et 2013, un tiers de toutes les fermes ont disparu dans l’Union Européenne. Aujourd’hui, 3% de toutes les exploitations gèrent plus de la moitié des terres cultivées.

A l’heure d’une crise sanitaire mondiale et de l’accélération des risques climatiques et l’effondrement de la biodiversité, l’Union Européenne doit mettre en place un système résilient réellement contributeur de la gestion de ces risques.

La PAC doit favoriser :

  • La régionalisation des aides lorsque les politiques des régions le souhaitent (en Bretagne par exemple) car la gestion des aides au plus près des territoires et de leurs spécificités est nécessaire pour favoriser l’accompagnement vers la transition des modèles.
  • Des installations massives en bio et agroécologie, à taille humaine ainsi que leur maintien.
  • Le développement des filières bio et des filières de qualité (viandes)
  • Le revenu des paysans engagés pour le climat et la sauvegarde de la biodiversité
  • Les services écosystémiques rendus par l’agriculture
  • L’emploi (en subventionnant à l’emploi et non à l’hectare)
  • L’arrêt des OGM et le développement de la diversité culturale naturelle
  • L’abandon de la production et de l’utilisation des pesticides de synthèse dangereux pour la santé humaine, les sols, l’eau, l’air.
  • L’adéquation entre les exploitations et les ressources naturelles du territoire dans lesquels elles sont implantées
  • La sécurité alimentaire à l’échelle le plus possible des territoires, il est dangereux par exemple alors que la France est une des premières puissances européennes agricole et agroalimentaire d’être devenue insuffisante en fruits et légumes. Il est inacceptable de réintroduire des néonicotinoïdes pour une production (betteraves sucrières) destinée majoritairement à l’export et à un modèle alimentaire mauvais pour la santé.
  • La réduction des volumes produits de viande parce que les élevages intensifs sont polluants, utilisent les réserves d’eau et provoquent la déforestation pour produire l’alimentation animale, sont mauvais pour le bien-être animal alors que la consommation excessive de viande est mauvaise pour la santé humaine.
  • La production de protéines végétales adaptées aux besoins des élevages sur les territoires.

L’Union Européenne se doit d’être garante de la sécurité alimentaire des territoires européens, la crise de la Covid qui en appellent peut être d’autres sanitaires mais aussi les conséquences des perturbations climatiques et la nécessité de sauvegarder la biodiversité et de développer l’emploi en Europe imposent un changement profond de l’aide agricole. Les citoyens l’exigent, le développement de la consommation des produits bio (plus de 20% par an) en est une preuve formelle. L’ambition européenne doit être de permettre aux européens de s’alimenter sainement par des productions durables servant aussi les écosystèmes, bases de notre développement futur.  C’est un enjeu de justice sociale, fiscale, environnementale et climatique. Ces changements imposent aussi de sortir des accords de libre-échange internationaux (Ceta, Mercosur) qui ruinent les efforts de l’agriculture européennes en terme de normes sociales, environnementales et de qualité.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Un pas pour ma planète ! – Semaine Européenne du Développement Durable

Du 18 septembre au 8 octobre 2020 se tenait la Semaine Européenne du Développement Durable sur Guingamp-Paimpol Agglomération organisée avec l’appui de Cohérence et intitulée Un pas pour ma planète !. Cet évènement rassemblait près de 70 animations proposées par plus d’une trentaine de structures ou particuliers sur l’ensemble du territoire. Au programme, des conférences, des balades découvertes, des expositions, des visites ou encore des ateliers pratiques ont été proposés.

Cette première mobilisation des acteurs de l’environnement, du social et de la culture en faveur de la transition pose les bases d’un réseau avec lequel l’Agglomération pourra co-constuire d’autres projets et événements dans le cadre de son Plan Climat.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Le grand Schéma Régional d’Aménagement du territoire : Ira-t-on vers une Transition Ecologique et Solidaire?

La Bretagne n’échappe pas au grand défi d’une transition écologique et solidaire. Pour y répondre, le Conseil Régional échafaude un Grand Schéma Régional (SRADDET), qui pourrait transformer l’aménagement du territoire, vers un modèle plus résilient, en cohérence avec les richesses, les spécificités et les exigences d’une région où il fait bon vivre. Si la perspective fait rêver, sa mise en œuvre est bien plus timorée. Alors que l’exécutif régional appelait de ses vœux à des ruptures, bien que négociées, une levée de bouclier a conduit à rendre le document peu contraignant et donc de fait, peu efficient.

Un futur Sraddet à minima ?

Nous appelons à une forte mobilisation des acteurs de la société civile pour agir et réagir face au rendez-vous manqué que constitue le futur Schéma régional d’aménagement de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET) de la Bretagne. Ce document, soumis il y a quelques semaines à enquête publique, a été progressivement vidé de son contenu lors de la consultation des élus des territoires (métropoles et inter-communalités), alors qu’il devait accélérer l’évolution des modes d’aménagement et d’urbanisme des territoires, de développement des modalités de transports, de maitrise de l’énergie, de gestion des déchets, de protection de la biodiversité, de qualité de l’air, de lutte contre le changement climatique. En effet, le document présenté aujourd’hui est vidé de toute mesure prescriptive, c’est-à-dire qu’il n’impose rien aux communautés de communes et d’agglomération ou sinon dans un futur trop lointain. Cette version du SRADDET ne permettra pas de mettre en œuvre dès aujourd’hui les transitions nécessaires pour enrayer l’effondrement de la biodiversité et le changement climatique. A ce titre, les conclusions de l’Autorité environnementale et la réponse de la préfète de Bretagne rejoignent l’avis exprimé par nos associations au CESER.

Réagissons, le monde d’après c’est maintenant !

Pour cela, signons massivement la pétition proposée par nos organisations jusqu’au vote du SRADDET en décembre pour exiger un cadre d’action qui embarque tous les territoires bretons vers un avenir soutenable et solidaire. https://fbne.bzh/petition/sraddet/

Plus d’informations, n’hésitez pas à visiter le site de la FBNE (https://fbne.bzh/sraddet/)

Vous pouvez aussi consulter notre avis et nos propositions suite à la contribution que nous avons fait sur le SRADDET.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire