Qui sommes-nous ?

L’association Réseau Cohérence regroupe sur la Bretagne et au-delà, plus d’une centaine d’organisations membres (associations, syndicats, entreprises…) et des membres individuels. Tous sont engagés pour un développement véritablement durable et solidaire.

Ce Réseau par son importance et ses actions concrètes donne une espérance, peut mobiliser nos concitoyens autour de nouveaux projets pour nos territoires, autour des valeurs d’un développement fait d’humanisme, d’écologie… et d’une économie au service d’un mieux-vivre ensemble.

Par ailleurs depuis la création du Réseau (1997), Cohérence, c’est à dire le cœur de ce Réseau, développe des concepts transversaux où la question de la démocratie participative est centrale.

Enfin, le Réseau Cohérence a, au fil des années, construit toute sa légitimité et notoriété en région Bretagne.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Pour renouveler son engagement Cohérence s’appuie sur de solides piliers

Pourquoi ne pas le dire Jocelyn était notre mauvaise conscience Nul doute qu’en ce moment d’unanimisme national, il n’aurait pas manqué de nous mettre en garde contre les récupérations d’un esprit guerrier de bon aloi ( N’est ce pas déjà fait avec la déclaration de la Ministre de l’Environnement appelant à la construction de nouvelles centrales nucléaires).

 Jean Yves Griot quant à lui était la part de bons sentiments de Cohérence.Il nous reliait avec clairvoyance et lucidité à la société et au pouvoir en place. Ce n’est sans doute pas par hasard et non sans ironie que le « terrain » préparé par le second ait valu à Cohérence une distinction : le trophée régional du Développement durable grâce ou malgré l’opiniâtreté et le « coté sans concession » du premier. C’est encore cette ténacité et sa compétence qui nous ont permis de recouvrer le droit à recevoir des dons défiscalisés, contesté par une administration fiscale dont il dénonçait l’omnipotence.Merci à vous Jocelyn et Jean Yves!

 Comment allons nous faire sans votre précieux concours pour continuer à marcher sur deux jambes ?

 Cohérence doit relever ce défi et s’y emploie en conviant tous ses adhérents et tous les autres à refonder le Mouvement lors de la prochaine assemblée générale. Un nouveau texte fondateur en gestation depuis plusieurs mois, répondant à une sensibilité à laquelle Jean Yves et Jocelyn ont fortement contribué est en préparation partant des territoires pour régénérer la démocratie représentative pour adapter notre action aux enjeux du moment c’est-à-dire la Transition. C’est en s’appuyant sur notre histoire passée, sur notre légitimité reconnue que nous devons oser la transition démocratique et écologique pour répondre aux aspirations que l’on perçoit de plus en plus fortement dans la société civile et conforter le mouvement associatif précurseur mais qui doit constamment se régénérer C’est donc en confirmant ce mouvement de fond ensemencé par le concept de développement durable et solidaire que nous devons proposer un renouveau démocratique citoyen partant des territoires pour régénérer la démocratie représentative en l’ouvrant davantage à la présence des citoyens.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

VENDREDI 23 JANVIER : JOURNEE DE CONTRIBUTION AU BAROMETRE DES TRANSITIONS A LA MCE DE RENNES

23janvier

 

Pour la contribution en ligne c’est par ici

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

APPEL A CONTRIBUTION POUR CO-CONSTRUIRE UN BAROMETRE DU DEVELOPPEMENT DURABLE A DESTINATION DES INTERCOMMUNALITES

Le Réseau Cohérence œuvre actuellement à l’élaboration d’un « Baromètre du développement durable à destination des intercommunalités ». Sur le même principe que le Baromètre des communes, c’est à dire sous la forme d’un questionnaire, il s’agira d’ouvrir un dialogue entre élus communautaires, citoyens et associations, d’apporter des éléments de réflexion pour engager de nouvelles actions toujours plus ambitieuses vers la transition et de rendre plus visibles les pratiques vertueuses des intercommunalités bretonnes en faveur de la transition (énergétique, alimentaire, économique, démocratique, sociétale,…). Cet outil contribuera aussi à l’émergence d’une démocratie participative sur les territoires et à donner plus de pouvoir à la société civile.

Si le baromètre souhaite aujourd’hui donner une place essentielle aux intercommunalités c’est parce qu’elles jouent un rôle de plus en plus important dans les démarches de développement durable territoriales.

Ce nouveau projet de baromètre se veut à la fois participatif et collaboratif. C’est pourquoi, le Réseau Cohérence lance aujourd’hui une contribution citoyenne en ligne afin que chacun puisse s’exprimer et proposer des questions relatives à la transition à destination des intercommunalités bretonnes.

Nous vous proposons d’y inscrire, selon les 4 piliers suivants Économie, Solidarité Environnement, Citoyenneté, les questions qui vous viennent à l’esprit (sans vous restreindre). Si vous ne savez pas dans quel pilier mettre votre question, inscrivez là où vous voulez, le but de la contribution étant de faire ressortir un maximum de questions.
Enfin, il y a une consigne à respecter : la question que vous formulerez doit impérativement pouvoir être répondu par OUI ou NON. Si vous n’arrivez pas à tourner cela sous la forme d’une question détaillez simplement l’idée de la question.

Cette consultation est ouverte du 18 décembre au 2 février date à laquelle nous nous réunirons à la MCE Rennes pour commencer à choisir les questions avec vous si vous le souhaitez.

POUR Y PARTICIPER, SUIVEZ CE LIEN : https://docs.google.com/forms/d/1ogIj5TfccTde-42mtHbflo87mkLU1a9T4eVGvvqz3GE/viewform

photo contribution

Merci pour votre participation et n’hésitez pas à partager l’information dans vos réseaux.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Voeux 2015 coherence 2

 

Commencez l’année en contribuant au nouveau baromètre du développement durable

CLIQUEZ ICI

 

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Je suis Charlie

index charlie

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

La première étape de la CARAVANE DES TRANSITIONS réussie à Plancoët !

Le 28 novembre dernier la caravane des transitions faisait sa première étape régionale dans le Pays de Dinan à l’initiative du Réseau Cohérence.

Une centaine de personnes se sont réunies pour échanger sur la transition vers un développement durable et solidaire autour de 6 ateliers animés par des caravaniers engagés dans la transition.

Laurent Petremant, président de l’association LES JARDINS OUVERTS est venu présenté la permaculture et Michel Chabuel les AMAP. Michel Janssens quant à lui a présenté les énergies durables et citoyennes au nom du RESEAU TARANIS et Philippe Stride d’ENERCOOP BRETAGNE a soutenu la production électrique issue d’énergies renouvelables. Enfin, Julian Pondaven du RESEAU COHERENCE a présenté l’agenda 21 du collégien et Léa Melk, parent d’élèves, a partagé son expérience de pédibus/vélibus.

Les participants ont pu choisir 3 ateliers sur les 6 proposés et échanger avec les caravaniers pendant 30 minutes.

caravane1

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Vendredi 28/11 à Plancoet : La Caravane des Transitions

 caravane plancoet

La Transition…..

 

Ce que nous nommons Transition est le passage « de la dépendance au pétrole à la résilience locale ». Les habitant(e)s sont invité(e)s à créer un avenir meilleur et moins vulnérable face aux crises écologiques, énergétiques et économiques qui menacent nos sociétés.

 

Chaque territoire est invité à trouver les actions qui lui conviennent en fonction de ses ressources, spécificités et enjeux.

 

….en Bretagne…..

 

Présent aux côtés des acteurs de terrain depuis 16 ans, le Réseau Cohérence a pour objectif de valoriser les initiatives porteuses d’avenir, afin d’encourager leur déploiement sur les territoires de notre région : Pays, Intercommunalité, regroupement de communes,…

Le Réseau Cohérence est également lui-même porteur d’initiatives tel le Baromètre des communes (www.barometredudeveloppementdurable.org), l’agenda 21 du Citoyen (www.agenda21dufinisterien.org),….

 

Ces territoires sont selon nous les plus propices aux démarches de Transition parce qu’ils ont avant tout une taille humaine, sont au plus près des solidarités locales et disposent de suffisamment de ressources pour initier un changement. Ils sont donc de facto particulièrement adaptés à l’action associative.

 

…sous la forme d’une caravane….

 

Partant de ce constat, le Réseau Cohérence a proposé à ses adhérents et partenaires de favoriser les échanges d’initiatives en constituant une « Caravane des Transitions ». Constituée d’une demi-douzaine d’expériences confirmées de transitions citoyennes, celle-ci passera de Pays en Pays à la rencontre de la société civile locale et de ses associations. Chacun des projets de la caravane proposant des alternatives créatives et concrètes pour impulser la transition écologique des territoires.

 

Les étapes de la Caravane des Transitions prennent la forme d’une soirée ouverte à tous les publics. En première partie, chaque initiative serait présentée brièvement en plénière puis dans une deuxième partie fera l’objet d’un approfondissement en ateliers animé par le porteur de l’initiative. Chaque participant faisant le choix de 3 ateliers l’intéressant particulièrement.

 

…dont la première étape régionale est à PLANCOËT le 28 novembre à 20h à la Salle des Fêtes

 

avec 6 projets concrets de transition  alimentaire, énergétique, éducative :

 

  • La Permaculture dans son jardin
  • Initier une AMAP pour des paniers paysans
  • Investir dans les énergies renouvelables citoyennes
  • Se fournir en électricité renouvelable – Enercoop –
  • L’agenda 21 du collégien « graine de transition »
  • Sur le chemin de l’école…les pédibus et vélibus

 

En partenariat avec EELV du PAYS de DINAN et le soutien des AMAP d’Amorique : de la Baie, Plouër, Plancoët, St Malo, Pleurtuit, Tremereuc, Ploubalay,… des associations :TARANIS, Cidre, St Jacut Environnement, Jardins Ouverts, les Amis du jardin,……

 

Contact :

St Jacut Environnement 0296825041

Julian Pondaven 02 97 84 98 18 – contact@reseau-coherence.org

 Affiche Caravane des Transitions VFF

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Le réseau Cohérence récompensé à la 9éme édition des trophées bretons du développement durable !

pastille_laureats

Lors de la 9e édition des trophées bretons du développement durable qui a eu lieu le 5 novembre à Brest, le réseau Cohérence et ses partenaires ont été récompensé par la DREAL, le Conseil Régional et l’ADEME qui chaque année mettent en lumière les projets innovants et les initiateurs de bonnes idées en matière de développement durable.

Déjà récompensé en 2011 pour l’agenda 21 des familles, le réseau Cohérence présentait cette année le projet « Le Porc Authentique Elevé sur Paille » qui met en relation les éleveurs et les charcutiers d’un même territoire pour proposer aux consommateurs une alternative aux circuits habituels.

Depuis son origine, le réseau Cohérence a pour objectif de promouvoir un mode de production et une consommation plus équitable. Depuis un an et demi, l’association a mis en place un réseau regroupant des éleveurs, un abattoir et des bouchers d’un même pays dans le but de valoriser les circuits de proximités.

La dimension environnementale est un pilier fort du projet. L’action de l’association s’appuie sur un cahier des charges encadrant à la fois le mode d’élevage (élevage sur litière et absence d’OGM), les pratiques vétérinaires et la gestion culturale de l’exploitation.

Les objectifs du projet sont les suivants :

- Garantir une production respectueuse de l’animal, de l’homme et de l’environnement,

- Assurer un « juste » revenu aux éleveurs et aux bouchers-charcutiers,

- Faire  émerger une prise de conscience du «Bien manger à un prix raisonnable» chez  les consommateurs,

- Rétablir le dialogue entre les professionnels de l’élevage porcin et la société civile, via notamment une démarche de certification participative.

L’association a pour objectif d’étendre cette opération à d’autres territoires bretons.

 

Découvrez le projet en image

 En savoir plus :

www.porc-authentique.com

www.porc-sur-paille.org

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Appel à participation sur le Pays de Lorient pour la formation « ACOMPAGNER UNE DEMARCHE D’AGENDA 21 DE FAMILLES »

Afin encourager et inciter tout un chacun à modifier ses pratiques et ses comportements pour répondre aux enjeux du développement durable et solidaire les associations Nature et Culture et le réseau Cohérence, avec le soutien du Conseil général du Finistère, se sont engagés depuis 2010 dans un projet visant à décliner la démarche d’Agenda 21 à l’échelle du citoyen ou d’un foyer.

Au vu des résultats positifs de cette expérimentation et souhaitant donner un essor plus important à cette démarche d’Agenda 21 du citoyen, nous proposons de former de nouveaux accompagnateurs de foyers.

Nous organisons une formation à Lorient sur quatre soirées pour transmettre la méthodologie d’accompagnement des agendas 21 de citoyens. Les quatre étapes se dérouleront les 10 et 17 décembre, les 14 et 21 janvier de 19h à 22h.

Sont concernés par la formation tous citoyens du Pays de Lorient et alentour souhaitant animer un groupe impliquant d’autres citoyens/foyers autour du développement durable et sur un territoire délimité (quartier, commune, intercommunalité).

les grandes lignes de la formation et le bulletin d’inscription sont disponibles ci-dessous Contact 02 97 84 98 18 contact@reseau-coherence.org

Fiche inscription A21F Pays de Lorient VF

Présentation formation A21F Pays de Lorient VF

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Alliances locales producteurs-consommateurs : Différences et similitudes, des deux côtés des Alpes

Sans doute, la principale revendication qu’on

devrait adresser à nos dirigeants politiques est :

« Prenez grand soin de ne pas compromettre les liens sociaux, les ligatures »                                             R.G. Dahrendorf

 

Alors même que la fragmentation des process de production, l’étirement des filières, les facilités de communication distendent infiniment toute sorte de liens, on voit proliférer, spontanément, au sein de la société civile de nombreux pays, une profusion d’ilots où des échanges économiques reposant sur la proximité, fabriquent de la relation sociale et de l’innovation.

L’impulsion initiale vient, souvent, d’une alliance locale entre consommateurs excédés par les faux semblants du marketing agro-alimentaire et paysans rebutés par l’agro-chimie; mais au delà de la recherche d’une nourriture saine, ces efforts touchent les secteurs le plus divers : habitats, énergie, transport, culture, éducation… agrégeant, désormais, dans chaque pays, plusieurs centaines de milliers de citoyens.

Bien que, par rapport à l’ensemble de la population, ces mobilisations restent, partout, minoritaires, le nombre de noyaux « d’économie horizontale » (souvent, actifs depuis au moins deux décennies) et celui de personnes impliquées, sont tout à fait considérables : ils témoignent du désir diffus d’un « vivre ensemble » où vente et achat seraient des moments concrets de communication sociale; ils fournissent aussi la preuve expérimentale que de tels systèmes d’économie localisée sont viables et permettent aux territoires de conserver une certaine autonomie.

Après avoir conduit différentes recherches où j’ai mis la micro-industrialisation territorialisée du Nord Italie en perspective avec le modèle de développement basé sur la grande entreprise et la dissociation fonctionnelle des espaces, j’ai été frappé de constater que les dispositifs de circulation économique mis en place par les militants du « produire-consommer local » et par les manufacturiers des districts italiens, partagent beaucoup de caractéristiques importantes. Ainsi, bien qu’ils obéissent à des motivations psychologiques très différentes, les uns et les autres, tirent profit de la petite dimension et de l’ »agir ensemble en proximité » pour s’appuyer fortement sur le tissu social et pour entremêler intimement les rapports productif avec les liens sociaux; les uns et les autres, visent à faire du territoire le lieux de la prise de décision, de la gestion des fonctions stratégiques, d’appropriation de la valeur ajoutée, de reconversion des ressources dégagées, s’efforçant de conserver, autant que possible, son autonomie.

C’est pourquoi, il m’a semblé judicieux d’appliquer ce même regard croisé à la multiplication des formes locales d’alliances producteurs-consommateurs.

Des deux côté des Alpes, ces dispositifs de « l’économie horizontale » ont élaborées des formes organisations qui reflètent les interaction avec un territoire spécifique et un environnements politico-institutionnels particulier.

Ainsi, tout en se réclamant des mêmes principes et en se donnant des objectifs analogues, l’organisation des GAS italiens et les structures du système AMAP-GASe, qui s’est constitué en France sont moins semblables qu’il n’y paraît : pour percevoir les différences et s’interroger sur leurs signification, rien ne vaut que de les observer côte à côte, après les avoir décrites à partir d’un même point de vue, d’une même méthode, des mêmes interrogations.

 Le premier chapitre de cette entreprise, est une description des formes prises, en Italie, par le mouvement des Gruppi d’Acquisto Solidale, que j’ai élaboré en analysant les matériaux des sites et des blogs mis en ligne par des acteurs de base. La version italienne de ce portrait a été publié sur le site de la coordination nationale des GAS, à l’occasion de leur vingtième rencontre nationale (www.retega.sorg)

Le deuxième chapitre, que j’entreprend actuellement, sera la description du système AMAP-GASE, tel qu’il s’est constitué en France, élaborée, toujours, grâce aux matériaux des protagonistes eux mêmes.

On le voit : plus que d’une « recherche comparée » au sens académique du terme, il s’agit d’une sorte de double reportage à travers les sites mis en ligne, de part et d’autre des Alpes, par les acteurs de terrain.

J’espère que cette mise en perspective rendra possible une réflexion collective sur les différents dispositifs de « l’économie horizontale » et sur avantages-inconvénients des agencements possibles.

 Thomas Regazzola

 GAS-en-FRANCAIS

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire