Cohérence rejoint la SCIC Terres de Sources, pour la protection de l’eau et une alimentation durable.

Initié par la Collectivité Eau du Bassin Rennaise, le projet Terres de sources a pour objectif de rassembler les citoyens et acteurs de la production alimentaire autour d’un objectif commun de préservation de l’environnement, de la ressource en eau, d’une alimentation durable et de transition des modèles agricoles.

Le Comité Stratégique de la SCIC présidé par David Duguépéroux

Cohérence a rejoint la SCIC (Société Coopérative d’intérêt collectif) Terres de Sources le 24 février, lors de l’assemblée générale constitutive. Répartis en 5 collèges (producteurs, transformateurs, associations, salariés, collectivités), 105 associés ont ainsi rejoint la SCIC.

Que va faire la SCIC ?

Dans un premier temps, la SCIC va fournir des débouchés locaux et rémunérateurs aux productions issues des exploitations engagées dans la protection de la ressource en eau et dans la protection de l’air. Les agriculteurs conventionnels ou bio engagés dans la démarche profiteront ainsi de débouchés locaux et rémunérateurs (restaurations collectives, magasins spécialisés, restaurants, détaillants ou surfaces alimentaires généralistes).

En deuxième lieu, la SCIC va organiser la certification du label Terres de Sources et gérer le droit d’usage de ce label. Ceci afin d’assurer au consommateur qu’il achète un produit local et de qualité. Le logo sur les emballages donnera de la visibilité pour les consommateurs.
Enfin, la SCIC va communiquer pour faire connaître le label Terres de Sources aux consommateurs et les convaincre d’acheter des produits 100% locaux, 100% bons pour l’eau et l’environnement.

Cohérence partenaire de Terres de Sources.

Cohérence est partenaire de Terres de Sources, notamment pour la mise en place d’une filière de Porc sur Paille respectant le cahier des charges « Porcs Durables ». Nous siégerons également dans le collège des associations avec 6 autres associations (Eau et Rivières de Bretagne; Association Léo Lagrange, Maison de la consommation et de l’environnement [MCE], Breizhipotes, Collectif Agriculturel de la prevalaye-la basse cour, Réseau Éducation Environnement du pays de Fougères). Nous travaillerons avec l’ensemble de ces partenaires pour que ce projet puisse amener de réelles transitions sur le territoires du bassin rennais, et qu’il puisse servir d’exemple pour d’autres collectivités.

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.