Des raisons d’espérer… – Jean-Claude PIERRE

En ces temps particulièrement anxiogènes, lors même que les inquiétudes suscitées par la pandémie du coronavirus s’ajoutent à toutes celles engendrées par l’accélération des multiples processus de dégradation qui affectent notre planète, il est plus vital que jamais d’entretenir des raisons d’espérer.

C’est dans cette perspective que nous nous devons de nous placer en cherchant à mieux connaître Celles et ceux qui vont changer le monde comme nous y insiste Hervé KEMPF dans son ouvrage L’écologie du XXIe siècle publié au Seuil.

S’il est bon de continuer à lire et à relire les lanceurs d’alerte qui, dès les années 60, ont tant contribué à nous ouvrir les yeux : Rachel CARSON, Ivan ILLICH, Jacques ELLUL, René DUBOS, René DUMONT, Jean DORST… Il s’avère indispensable aussi de chercher à bien comprendre les raisons qui, aujourd’hui, motivent de nouveaux venus sur le devant de la scène publique… La crise est multiforme, de plus en plus globale et de ce fait nécessite de nouvelles alliances. Il est donc de notre devoir de chercher à mieux connaître et comprendre les parcours et les motivations de ces hommes et de ces femmes qui ont tous moins de 45 ans – et donc nés après les « 30 glorieuses » – ils prennent le relai, transmettent le goût de l’espoir et l’envie de lutter… Ensemble ils dessinent un monde nouveau où la nature, la justice sociale, la sobriété, le « bien commun » et la coopération l’emportent sur la compétition et la « main aveugle du marché ».

Ces entretiens revigorants avec les 10 pionniers d’une nouvelle société dont Hervé KEMPF nous trace les portraits peuvent magistralement être complétés par la lecture d’un autre ouvrage, lui aussi tourné vers l’avenir et qui conforte nos espérances : Les combats pour la nature de Valérie CHANSIGAUD.

Le 17 avril 2021

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.