Non aux fermes usines à Néant sur Yvel et ailleurs

Après le projet de poulailler géant à Langoëlan, un autre projet de ferme-usine est en gestation à Néant sur Yvel. L’enquête publique, lancée le 16 septembre et qui court jusqu’au 18 octobre, révèle la volonté de l’exploitant de passer d’une capacité de 40 000 à 192 500 volailles.

Pour la Confédération Paysanne du Morbihan, ces projets sont inacceptables pour plusieurs raisons :
– Les animaux seront exclusivement nourris avec des céréales et du soja extérieurs à la ferme. Le lien au sol est inexistant. Les importations de soja d’Amérique Latine sont responsables de la déforestation de l’Amazonie et ainsi ont un impact majeur sur le dérèglement climatique.
– Il n’y a pas de réelle montée en gamme. Remplacer la lumière aux néons par quelques fenêtres n’est pas suffisant.
– Ces projets ne créent aucun emploi paysan. Au contraire, ils ont pour conséquence la mise en difficulté de collègues sur des ateliers de taille plus raisonnable. La course au gigantisme détruit l’emploi paysan et conduit les paysans au surendettement, à la surcharge de travail et à la perte de contrôle de leur outil de production.
Nous considérons que la subvention de 50 000 euros apportée par le Conseil Régional à chacun de ces projets est tout à fait incohérente avec les ambitions environnementales de la Bretagne et ne participe pas à la souveraineté alimentaire. Plus de 340 000 poulets sont abattus chaque jour en Bretagne pour être exportés vers le Moyen-Orient.
Plutôt que de soutenir le développement de nouveaux bâtiments géants, la priorité de la Région devrait être de réorienter la production actuelle vers le marché intérieur. De plus, l’autonomie alimentaire passe par plus d’indépendance vis-à-vis des importations de soja. Le Plan Volaille devrait donc impliquer un lien au sol obligatoire.

voir le dossier d’enquête
http://www.morbihan.gouv.fr/Publications/Enquetes-publiques/NEANT-SUR-YVEL/M.-Yvon-JUMEL

Le public pourra formuler ses observations et propositions sur le registre d’enquête ouvert à cet effet en mairie de NEANT-SUR-YVEL. Celles-ci pourront être adressées par correspondance ou par courriel au commissaire enquêteur en mairie de NEANT-SUR-YVEL (adresse postale : 2 place de la liberté 56430 NEANT SUR YVEL / courriel repris dans cette cyberaction), pendant toute la durée de l’enquête. Ces courriers et courriels seront annexés au registre d’enquête.

http://www.morbihan.gouv.fr/content/download/42915/311964/file/avis%20d’enquête%20publique.pdf

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.