18 Mai 2019 : Marche anti Monsanto

Le 18 mai 2019 sera un grand jour. Il marque la 7ème année de mobilisation consécutive des habitants du monde entier contre Monsanto, Bayer, Syngenta … et toutes les multinationales qui empoisonnent la terre et les eaux de notre planète.

C’est la Marche Mondiale anti Monsanto, la MAM qui, au-delà des marches, des rassemblements et tous événements associés ce jour-là, est une démarche militante autogérée et non partisane, c’est une émanation purement citoyenne en somme. Le principe est que localement les habitants soucieux du devenir de leur planète s’organisent par eux-mêmes, avec toutes les bonnes volontés dans une démarche horizontale de convergence et de non-violence, afin d’assurer la participation du plus grand nombre.

L’objectif de la marche mondiale anti Monsanto est double :

  • Tout d’abord dénoncer en quoi et comment des entreprises multinationales tuent la vie sur notre planète à petit feu et nous avec. L’humanité est partie intégrante d’écosystèmes interconnectés. L’atteinte aux biens communs que sont la terre, l’eau, les sols, la biodiversité est une atteinte à l’humanité. Ces multinationales sont entre-autres Monsanto, désormais devenu Bayer-Monsanto, Dow Chemical, Syngenta, BASF, DuPont, Limagrain. Cette première démarche vise à faire grandir la prise de conscience de l’urgence qui pèse sur nos vies.
  • Ensuite il s’agit de montrer que nous pouvons vivre autrement, sans ces produits chimiques devastateurs . Il existe des alternatives sérieuses qui respectent les équilibres environnementaux et le vivant de la Terre.

Nos vies et celles de nos enfants valent mieux et plus que leurs profits !

Il y a urgence à changer la donne. La France est le 1er consommateur européen de pesticides et le 3ème au niveau mondial.

Nous avons pu voir ces derniers mois le recul des dirigeants du pays face à la pression des lobbys FNSEA and co.

Nous nous devons de faire pression et nous mobiliser activement pour passer à une agriculture relocalisée et écologique. Conformément à toutes les autres marches et initiatives en ce sens :

« Nous demandons une agriculture relocalisée, écologique et productive dans le respect de la terre, capable d’assurer aux producteurs un revenu juste, et aux consommateurs des produits sains et accessibles à tous les budgets. Nous réclamons une agriculture transparente et sans OGM, ni dans les champs, ni dans l’alimentation animale, grâce à un étiquetage adapté sur tous les produits alimentaires, y compris les œufs, les produits laitiers et la viande.

Nous ferons pression sur les décideurs politiques, élus locaux ou ministres, pour demander des mesures immédiates d’interdiction de toutes les molécules chimiques dangereuses et pour favoriser la promotion d’une alimentation saine et bio dans les cantines et dans toute restauration publique (hôpitaux, entreprises…).

Afin d’être plus efficaces, nous ne nous contenterons pas de marcher le 18 mai : nous mènerons aussi des actions d’interpellation directe, qui placeront multinationales, distributeurs, producteurs et élus, devant leurs responsabilités. »

Des marches auront lieu dans le monde entier. Tous et toutes soyons nombreux debout pour la vie de nos enfants et pour la vie de notre mère terre nourricière. Soyons debout pour un monde juste et de paix.

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.