L’alimentation durable lors d’événements associatifs – Oumeima El Isbihani de Alternativa Rennes

L’alimentation est un levier important de la transition de nos territoires car derrière notre assiette « se cachent » des territoires, des écosystèmes, des hommes et des femmes, des emplois, des paysages, un patrimoine, notre environnement et donc notre santé. Souvent présente lors des événements associatifs, l’alimentation représente aussi pour les associations un temps de convivialité mais aussi une source de financement.

Pour illustrer cette thématique et la mettre en œuvre au sein de son association vous trouverez ci-dessous le témoignage d’Oumeima El Isbihani de Alternatiba Rennes https://alternatiba.eu/rennes/

En effet, chaque année depuis 2018, Alternatiba Rennes organise la Fêtes de possibles qui est un événement sur la transition se déroulant sur une quinzaine de jours. Au sein de cet événement se tient le Village des possibles qui regroupe un maximum d’associations avec différentes thématiques. Une restauration sur place, basé sur des invendus, est proposée aux participant.e.s. Effectivement, Alternatiba Rennes est en partenariat avec Biocoop pour récupérer les invendus alimentaires. Ainsi pour cet événement, c’est environ 1 tonne d’aliments qui est récupérée et cuisinée. Pour la confection les repas, Alternativa Rennes collabore avec l’association Foot not Bombs Rennes (un collectif autogéré organisant des distributions de repas véganes gratuits cuisinés à partir d’invendus tous les premiers dimanches du mois sur la place Hoche de Rennes – https://www.facebook.com/fnbrennes). L’association vend ses repas à prix libre, ce qui ne lui permet pas forcément de faire des bénéfices mais compense en tout cas les coûts puisque le repas se fait avec environ 80% d’aliments récupérés et 20% d’aliments achetés (farine, sel …).

Oumeima a aussi participé en tant que bénévole au Banquet des Récupérables, organisé par l’association CoBEN. Le principe était de proposer un repas élaboré par 3 chefs rennais à partir d’invendus. La récupération des produits s’est effectuée sur plusieurs semaines avant l’événement. Ce sont plus de 2 tonnes d’invendus qui ont été récupérés pour préparer 1500 repas (https://www.facebook.com/Banquet.des.Recup/ – https://www.coben.bzh/).

Ce témoignage a été enregistré en février 2021 lors de la Caravane des Transitions à destination des associations de la ville d’Auray. Cet événement, en collaboration avec la ville d’Auray et le pôle ESS Peps, avait pour but d’apporter des solutions écologiques concrètes aux d’associations du territoire d’Auray et de favoriser l’entraide.

Le principe de la Caravane est simple : 1 intervenant parle de son expérience et de son plaisir d’avoir changé ses pratiques pendant une trentaine de minute.

Ce contenu a été publié dans Actualités, Engagement des associations dans la transition. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.