Bulles de Vie : soutenez un projet parlant de nature en poésie

Parler de Nature, d’environnement, de milieux naturels : on n’en fera jamais assez.
Inutile de s’attarder sur des constats, que tous partagent : sur l’état de la planète, la nécessaire évolution des comportements.
Chacun le sait : les ressources naturelles sont à préserver, toujours, même quand elles semblent abondantes. En Bretagne, même s’il pleut un jour sur deux, l’eau est de ces ressources-là.

Alors, pour amener petits mômes et grands enfants à s’intéresser à leur environnement proche, à sa biodiversité, mon pari est celui de la poésie. De la poésie des images,  de la poésie et des images tout court. On en sait toute la puissance.

Voilà là résumée l’idée de la/ma collection de livres photos & nature baptisée Bulles de Vie.

Le 1e tome était consacré aux mondes du jardin. 2 ans plus tard, forte de nombreux retours, étonnés, enthousiastes, j’ai décidé de poursuivre ce travail, confortée dans l’idée que oui, la magie opère ! Et à mon sens, susciter la curiosité, c’est le début de la sensibilisation et de la « conscientisation » […], pour reprendre un terme cher à Jean-Claude Pierre.
Le projet en cours ? 2 nouveaux  livres (actuellement en cours de maquettage) qui ont pour dénominateur commun ce fameux « or bleu ». il y sera questions de zones humides et de littoral.

Appel à soutien
Une nouvelle fois, j’ai décidé de lancer une campagne de financement participatif : pour financer l’impression des 600 livres et plus encore, me constituer un lectorat.
En effet, l’ambition est bien de m’inscrire dans la durée. Entre autres projets, citons un livre sur les femmes paysâmes.

Alors, si vous pensez important de parler de nature avec sensibilité, « autrement », et bien je vous invite à soutenir le projet, notamment en le relayant.

Toutes les informations : sur www.johannegicquel.com rubrique Bulles2Vie

Soutien possible en direct (via mon site ou par courrier) ou via la plate-forme kengo.bzh (Bulles de Vie – Bulles d’O, oplurielle).

Un grand merci d’avance à chacune et à chacun. Pour que vive l’eau et pétille la vie !

Johanne Gicquel

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.