Edito – Continuons le combat !

Marc Ouvreau et Carole Lebechec

Marc Ouvreau et Carole Lebechec

La dernière AG de Cohérence s’est déroulée à   Ploufragan, près de St Brieuc. Nous y avons convié, comme vous le savez Raphael Souchier pour prolonger notre réflexion sur l’essence même de notre démarche. D’année en année et c’est ce qui fait notre notre spécificité dans le monde associatif régional, nous cherchons comment articuler les démarches d’associations locales diverses pour promouvoir des initiatives durables qui fassent sens au niveau du territoire régional. Si en effet je n’ai pas d’état d’âme par rapport aux  actions que nous portons avec mes collègues du conseil d’administration, jugez en par le Bilan activité 2015 VF qui rend compte  à travers les thématiques principales de l’eau et l’agriculture , l’alimentation et d’autre part des outils de démocratie participative , de la singularité de nos actions par l’approche plurielle et le souci de co-construire , il n’en reste pas moins que nous avons un peu le sentiment comme beaucoup de nos concitoyens que rien ne bouge .. et vous n’étiez pas là pour apporter un vrai démenti …. 
 Foin des regrets ! Nous n’avons pas perdu notre temps  le point de vue de Maudez notre volontaire service civique sur le débat avec Raphael vous en convaincra.

Pour ma part j’y ai trouvé des raisons de poursuivre notre route en faisant le pari que le fossé qui se creuse entre la démocratie  institutionnelle et les initiatives citoyennes qui fleurissent un peu partout finiront par infuser et modifieront le comportement des hommes et des femmes  politiques. Cela semble désespéré  au plan national et par conséquent dramatiquement compromis dans un pays jacobin comme le nôtre. Les évènements récents, le cheminement chaotique de la loi « travail » après  les contrepieds de l’épisode sur  la déchéance de nationalité et avant le pseudo sésame sur l’aéroport de ND des Landes . tout semble indiquer …qu’on va sombrer !

Et pourtant …L’état de déliquescence des organisations politiques qui ont confisqué le pouvoir citoyen est susceptible de permettre un sursaut. Le grand soir qui a bercé tant de consciences citoyennes ne fait plus rêver . Le développement des associations, leur place dans la société civile , leur influence sur les entreprises locales sont autant de leviers qui interpellent déjà des militants politiques sincères  bientôt désœuvrés qui peuvent se ressourcer au contact des « utopies » citoyennes  qui fleurissent en France , aux États Unis et partout ailleurs …Demain et même… de mains en mains comme l’annonçait le rédac chef de l’Age de Faire.

Pour finir nous vous donnons rendez vous le 21 mai à la marche contre monsanto à Lorient ou à Rennes

Marc Pouvreau, Co-président du réseau cohérence

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *