Mobilisons nous ! Une Bretagne imaginée en 2040 et 10 objectifs de Transition

L’Edito nous engage clairement dans la Transition en nous appelant collectivement à une véritable révolution, une vraie rupture dans nos pratiques. Elle pointe aussi clairement la responsabilité des politiques. Or sur ce point, le compte n’y est pas. Si nous avons salué l’initiative du Conseil Régional pour décliner sur le territoire breton la COP 21  nous nous sommes clairement engagés aux côtés des associations sollicités par cette démarche en participant au collectif pour une transition écologique et solidaire.

Il nous est apparu au fil de cette collaboration et en raison même de la relative influence que nous pouvons avoir sur les mécanismes politiques qu’il est important de faire connaître dans un document synthétique largement diffusé notre vision de la Bretagne et tout à la fois notre volonté de participer coûte que coûte à cette grande aventure en précisant les conditions du succès. D’où  un document de 2 pages :  la Bretagne dont nous rêvons et 10 objectifs de transition écologique et solidaire

Mobilisons-nous version VF

L’enjeu est si important , la survie de l’espèce humaine qu’il ne peut être question de se retirer sur l’Aventin ou de se laisser bercer par les dernières mesures de l’orchestre du Titanic  mais de convaincre encore et toujours.  

Soucieux de faire naître un nouveau monde nous sommes conscients que l’ancien est toujours à l’œuvre. Les appels au changement restent tributaires des mécanismes anciens. Pour parler clair les propositions qui vont dans le bon sens faites par les services de la région se heurtent au cadre budgétaire et aux mécanismes de l’économie exclusivement marchande ou aux interventions extérieures (Européennes en particulier). Il nous appartient notamment de faire valoir l’intérêt d’une approche transversale et de mettre en évidence les ressources disponibles qui résultent d’une nouvelle approche tournée vers les Communs et l’intérêt général.  

Cette démarche nous ramène à une approche plus globale. Si nous sommes persuadés que la transition sera citoyenne ou ne sera pas il nous faut convenir que la transition en Bretagne n’a de sens que si elle est reliée au pays et plus généralement à l’ensemble européen…
Il est inconséquent de ne pas prévoir la mise à disposition des acteurs de la Transition de ressources dédiées à la mise en œuvre des premières actions et de les faire dépendre d’hypothétiques engagements subordonnés à la mécanique européenne connue  aujourd’hui à bout de souffle.

C’est pourquoi en complément du soutien au Pacte Finance Climat, nous vous invitons à rejoindre le collectif et diffuser nos propositions et la petition.

Mobilisons-nous version VF

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.