Manger bio et local en restauration collective en Bretagne

Depuis plus de 15 ans, le réseau GAB-MAB-FRAB accompagne les collectivités bretonnes pour introduire les produits bio du territoire dans la restauration collective, tout en maîtrisant leur budget.

Bio et local : un vrai enjeu pour la restauration collective

reseau_quadri_multicolore

  • Permettre une alimentation de qualité pour tous
  • Soutenir et encourager le développement de la production bio sur le territoire pour un accès à l’eau potable et un environnement préservé, pour plus d’emplois, pour une meilleure santé des agriculteurs et des consommateurs
  • Valoriser le métier de cuisinier
  • Rapprocher les consommateurs des cuisiniers et des producteurs

Pour une alimentation de qualité : du local, oui, mais en bio !

  • La garantie de produits locaux sans OGM, sans pesticide ni engrais chimique[1]

L’agriculture française détient le record de consommation de pesticides en Europe[2] et 80% des animaux des fermes françaises sont nourris avec des OGM.

  • La garantie de produits vraiment locaux

Pour fertiliser les sols, les agridsc_0216-reduitculteurs bio utilisent fumier, compost et engrais organiques souvent issus de leur exploitation ou élaborés en proximité. Il en est de même pour les animaux qu’ils élèvent et nourrissent avec des aliments bio qui doivent provenir en majorité de leur exploitation.

 

  • La garantie d’un mode de production favorable à l’économie locale

Consommer bio favorise l’économie locale puisque le mode production ne nécessite pas l’achat de produits coûteux qui viennent de loin (pesticides, OGM…). L’agriculture bio génère aussi plus d’emplois : avec 5 % des surfaces cultivées en France, elle représente déjà 10 % de l’emploi agricole !

  • La garantie d’un mode de production qui préserve les paysages et la biodiversité locale

Parce qu’elle favorise les exploitations à échelle humaine et la diversité des cultures, l’agriculture biologique préserve les paysages. Parce qu’elle n’utilise pas de pesticide et d’engrais chimique,elle préserve les nappes phréatiques, la biodiversité et la chaîne alimentaire naturelle (insectes,oiseaux, petits mammifères…).

Nos principes

  • Une démarche globale d’amélioration de la qualité des repas
  • Des produits bio, locaux, de saison disponibles sur le territoire
  • Une introduction régulière, progressive et durable de lignes de produits bio
  • Un projet réunissant tous les acteurs de la restauration collective
  • Des repas à faible empreinte énergétique privilégiant un meilleur équilibre entre protéines animales et végétales

budget-1

Le réseau GAB MAB FRAB pour vous accompagner

  • Une expérience de 15 ans dans l’accompagnement des établissements de restauration collective
  • Une connaissance des initiatives au niveau national grâce au réseau de la fédération nationale de l’agriculture biologique
  • Une méthodologie d’accompagnement efficace et qui a fait ses preuves
  • Un réseau de producteurs bio et des filières organisées avec des groupements économiques de producteurs (Manger bio 35, Manger bio 56…)
  • Une offre de produits bio locaux diversifiée et suffisante

Nos prestations et conseilsdsc_0227-reduit

  • Formation des professionnels : dédiée à tous les acteurs de la restauration collective (personnel de cuisine, de gestion, de service, équipes pédagogiques, élus…)
  • Formalisation d’un projet d’amélioration de la qualité alimentaire: diagnostic, plan d’actions pour un accompagnement individualisé, mise en relation avec des fournisseurs adaptés, structuration offre/demande
  • Suivi du projet : calendriers, comité de suivi, outils de suivi
  • Sensibilisation: conférences, animations pédagogiques, ateliers
  • Appui technique : rédaction d’appels d’offres, simulations financières
  •  Les agriculteurs bio de Bretagne

img_1542-500x333Le réseau des agriculteurs bio de Bretagne réunit 5 structures associatives de développement de l’agriculture biologique. La Fédération Régionale des Agriculteurs Biologiques de Bretagne, la FRAB, en est le maillon régional. Elle fait le lien entre la structure nationale la FNAB et les quatre GAB bretons qui agissent au niveau des départements (GAB22, GAB29, Agrobio35, GAB56). Il y a également deux Maisons de l’agriculture biologique (MAB 29 et MAB 22), associations interprofes-sionnelles départementales regroupant producteurs, transformateurs, distributeurs et consommateurs.

La mission du réseau est de développer l’agriculture biologique de manière cohérente et équitable, en lien avec les filières locales.

  •  Vos contacts

FRAB : Élodie Le GAL – e.legal@agrobio-bretagne.or – 07 76 03 41 85

GAB 56 : Sophie Denis – s.denis@agrobio-bretagne.org – 02 97 66 38 88

MAB 29 : Florence Busson – mab29.busson@agrobio-bretagne.org – 02 98 25 16 73

MAB 22 :Agathe Perrin – a.perrin@agrobio-bretagne.org – 02 96 74 75 65

Agrobio 35 : Nadège Lucas – n.lucas@agrobio-bretagne.org – 02 99 77 09 46 et Dohina Khan – d.khan@agrobio-bretagne.org

gab35frab-500x168logomab22jaunegabgab56mab-29

  • Liens

www.repasbio.org : le site de référence pour introduire des produits bio et locaux dans vos menus (conseils, ressources, actualités, évènements, newsletter)

www.restaurationbio.org : le recueil d’expériences réussies de restauration bio locale (carte interactive d’établissements engagés)

www.agrobio-bretagne.org : le site des agriculteurs bio de Bretagne

rc

[1] Le cahier des charges de l’agriculture biologique interdit la culture et l’utilisation d’OGM pour l’alimentation animale, l’utilisation de pesticides de synthèse.

[2] Source UIPP 2015

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *