Préparation d’un Rassemblement régional 12/ 13 octobre à Guichen

Bonjour,
Frédéric Vanpoulle vice-président de  Culture Bio,  Armina Knibbe  présidente de Cohérence,  Denis Baulier président de la Manufacture de l’écologie réaliste,  vous invitent    le jeudi 4 juillet à 19h30 à Guichen dans l’Ecopôle ILLE&BIO,(1)(3) pour envisager un événement fort à l’occasion d’ILLE&BIO  11/12/ 13 octobre à Guichen (2)   Nous souhaitons co-construire avec  vous un événement d’ampleur régional à l’occasion du salon Ille et Bio  et  de « la Terrre est notre métier ». Nous voulons affirmer haut et fort la volonté d’une « transition écologique , humaine et sociale » , en montrant du concret et du constructif,  en réfléchissant et échangeant collectivement dans une ambiance festive et dynamisante. L’enjeu  est aussi de tous nous renforcer ( 4) à travers cet événement refondateur et de  donner aux acteurs de ce rassemblement plus d’impacts internes et externes,  concrets, médiatiques et politiques dans une dynamique commune;« Forum »,  « Rassemblement » ,  « Festival », « Biens Communs », « Evolutions des conscience » sont quelques mots clés pour imager ce qu’on veut faire ..  L’évènement élaboré visera à donner la parole aux organisations (et aussi aux institutions et collectivités locales…) qui avancent concrètement sur la transition et à montrer ce que nous  co-construisons tous déja , pour régénérer  nos sociétés et notre planète.    ordre du jour   –19h30 22h00 :   – Table ronde  sur un projet d’envergure régional :  esprit et intentions profondes, modes d’actions, messages à faire passer, stratégie,  implications de chacun, cadres de travail, répartitions des tâches, réunions  d’étapes…)(5)   désignation   de groupes opérationnels pour la coordination des actions et organisation  – la Rédaction d’un appel  grand ouest  cosigné par divers réseaux  et à faire  signer pour appeler à ce  rassemblement est à discuter. 22h 22h30 échanges sur l’écopôle En espérant vous rencontrer, amicales salutions Frédéric Vanpoulle Vice -président de Culture Bio, Armina Knibbe présidente de Cohérence, Denis Baulier président de la « manufacture de l’écologie réaliste »  Annexe :    Parmi les formes possibles des évènements possibles lors de ce forum par exemple : – la transition agricole  surtout  le vendredi  11 octobre   – la transition écologique et citoyenne le samedi et le dimanche avec un focus sur les aspects humains, éducation   surtout le dimanche 13 octobre Nous proposons comme base de discussion : —  temps fort type manif   le samedi  12 octobre midi sur la « place de la fraternité » avec prise de parole des « têtes de réseaux«  — permanences associatives sur la « place de la fraternité  » pendant tous les 3 jours  — des forums débat dans la salle 400 places + espace extérieur pouvant accueillir environ 1000 personnes 5 ou 6 créneaux horaires de 1h 30 sont possibles sur le week-end. — des « forums ouverts »,  des espaces de dialogue,  d’affichage, des parcours thématiques  — un rassemblement conclusif « place de la fraternité  » ? – un hommage à Jean-Yves Griot , grand  humaniste décédé récemment, agriculteur retraité de Mayenne.  …Un bosquet d’arbres serait planté pendant le week-end près du jardin bio. En incluant du festif : chorales, performances artistiques de rue …etc, cet événement peut  toucher  un large public citoyenLa mobilisation des organisations intéressées et leurs bénévoles fera la réussite de cet évènement . L’enjeu est aussi de renforcer Ille et Bio, en le partageant plus comme notre outil  collectif.    Merci d’indiquer votre participation à cette réunion, ou si vous ne pouvez pas venir, merci de manifester votre intérêt et vos propositions.( à Frédéric Vanpoulle  06 58 03 08 44 vanpoulle.frederic@laposte.net )  Dans l’espoir de vous retrouver nombreux pour préparer ce projet   , sincères salutations  Frédéric Vanpoulle vice président de Culture Bio www.culturebio.org  Armina Knibbe présidente de Cohérence         www. cohérence.org  Denis Baulier président de la « Manufacture de l’écologie réaliste »
> ( 1) en haut de la rue du commandant Charcot, près de l’école de Musique. Prendre entre la mairie et le carrefour market et monter tout en haut, c’est sur la gauche > (2) 22 ieme salon les 11, 12 et 13 octobre, nous accueillons depuis 5 ans 13000 à 15000 visiteurs, avec 300 exposants, des conférences, des animations et 250  bénévoles. > (3) bâtiment écologique en cours de construction  par « chantiers participatifs » , acceuillant une ressourcerie, un restau café culturel, des bureaux et un lieu d’information et formation pour la transition écologique.Cet écopole peut un outil fort pour la transition écologique humaine et sociale. > ( 4) à noter  la nécessité pour Culture Bio de trouver 120 000€  d’ici 6 mois  pour finir l’écopôle. Culture Bio risque  le dépôt de bilan  et donc la disparition du salon 2014. C’est aussi un des enjeux de cet événement régional… > (5) échanges en cours  très constructifs et positifs avec  Dominique Marion du bureau de la Fnab, avec Cohérence, Jean-Claude Pierre et l’Institut de Silfiac,  les « colibris » (nationaux et rennais), , Denis Baulier et La manufacture de l’écologie réaliste, les réseaux agri bio Frab et agriculture durable ( Frcivam, inpact), les « copains » (reseaux agricoles contre l’aéroport de Notre Dame des Landes), Bretagne Durable, CCFD 35, Peuple solidaire, Collège Montessori de Rennes, Marc Humbert de Pekea et du « convivialisme »,  Ecole des Capucines, Fondation pour le Progrès de l »homme, Ty Pollen, Libre Canut, Forum social rennais,Tryptolème, Avec,Vallons solidaires,  nouvelle convergence, Au fil de soi,  et  d’autres  associations locales…etc. D’autres contacts sont en cours : réseaux locaux ,  régionaux   et  nationaux  anti nucléaire, anti ogm, anti gaz de shiste,  anti aéroport NDDL,  les réseaux du collectif pour la transition citoyenne, le réseau semences paysannes, les décroissants, les réseaux altermondialistes, agir pour l’environnement..  etc et le maximum de  festivals cet été. ( cf note 6).  > (6) collectif pour la transition citoyenne, c’est le nom du collectif national qui vient de se créer pour la transition écologique humaine et sociale . Il regroupe les Colibris, Attac, nef, énercoop,  biocoop, collectif des villes en transition, terre de liens, énergie partagée, les amap, les jardins de cocagne, la coopérative de finance éthique, plan esse… Ils sont presque tous déja représentés sur Ille et Bio. Nous pourrions créer à terme un collectif ouest . Lisez leur appel çi-dessous. >  >  >  > La déclaration suivante pourrait être une base  de discussion pour une déclaration d’appel à ce rassemblement grand ouest  >
Déclaration commune – Collectif pour une transition citoyenne >
Cluny, mai 2013 >
 
La Nef, Cfe, Enercoop, Énergie Partagée, Foncière Terre de Liens, Colibris, Biocoop, Territoires et Villes en Transition, Jardins de Cocagne, Miramap, Attac, Plan ESSE >
> > Face à une crise systémique (écologique, économique, sociale,…) chaque jour plus profonde, un mouvement est en marche qui, partout, réinvente nos façons de produire, d’échanger, d’habiter, de nous nourrir, de nous déplacer, d’éduquer nos enfants…> > Des centaines de milliers de personnes construisent des alternatives au modèle actuel qui déstructure le tissu social, financiarise tous les aspects de nos vies, pille les ressources naturelles et encourage un consumérisme et une croissance matérielle forcenés. > > Des organismes financiers d’un genre nouveau remettent l’économie au service du bien-être humain et non de l’enrichissement matériel d’une minorité. > > Des entreprises, des citoyen(ne)s, des élu(e)s donnent la priorité à une économie réelle, sociale, solidaire, ancrée dans les territoires et les communautés humaines ; ouverte aux solidarités internationales et à la diversité des peuples de la terre. Construisent une économie circulaire, intelligente, participant à la régénération des écosystèmes. > > Des citoyen(e)s, ingénieurs, acteurs associatifs, collectivitésscénarisent une transition énergétique pour progressivement abandonner les énergies fossiles et fissiles et développer un bouquet d’énergies renouvelables. Proposent des trajectoires afin d’engager un véritable effort de sobriété et d’efficacité énergétique. Des fournisseurs d’énergie proposent une électricité 100% renouvelable, rapprochent les producteurs et les consommateurs au sein de circuits courts, permettant ainsi la réappropriation citoyenne de l’énergie. > > Des paysans, des agronomes développent une agriculture capable de nous nourrir sans pétrole et sans intrants chimiques, fondée sur un haut savoir agronomique, la connaissance des processus naturels, une grande diversité de semences et de variétés, librement reproductibles. Des producteurs associés à des citoyens, des élus locaux, réimplantent une agriculture vivrière dans chaque territoire (rural, péri-urbain ou urbain), afin d’assurer sécuritésalubrité et autonomie alimentaire pour tous. > > Des démarches pédagogiques nouvelles se montent, proposant à nos enfants une éducation basée sur la coopération, la complémentarité, la connaissance de soi, des autres et de la nature. Une éducation leur prodiguant les savoirs, savoir-être et connaissances dont ils auront besoin pour s’épanouir et relever les défis du XXIème siècle. Des processus d’approfondissement de la démocratie sont conduits, facilitant la participation directe des citoyens aux décisions qui les concernent, dans la cité et dans l’entreprise, instaurant une véritable coopération entre les élu-e-s et les autres citoyen(ne)s. > > Inventant les institutions nouvelles qui permettent à chacun-e de peser dans le sens de la transition à laquelle nous aspirons. > > Nous, organisations qui œuvrons, chacune dans notre domaine, à cette transition écologique sociale et humaine, croyons qu’il est temps d’amplifier ce mouvement et de lui donner la puissance nécessaire à un profond changement de société. > > Afin d’encourager cette dynamique, nous créons aujourd’hui, le Collectif pour une Transition Citoyenne. > > Montrant ainsi qu’il est indispensable d’unir nos forces, de coopérer et de sortir des logiques de chapelles. Nous entendons ainsi rassembler nos compétences, nos ressources, nos réseaux afin d’optimiser l’impact de nos actions individuelles et collectives. Nous relier pour nous soutenir mutuellement. > > Nous invitons aujourd’hui toutes celles et tous ceux qui souhaitent participer à ce grand projet d’une transformation non violente de notre société, à nous rejoindre en s’impliquant dans une ou plusieurs de nos structures. > > Plus que jamais nous croyons indispensable « d’être ce changement que nous voulons pour le monde », individuellement et collectivement. > > De préférer dans nos vies une forme de sobriété heureuse à l’ébriété consumériste. > La coopération à la compétition. > L’altruisme à l’égoïsme. > > N’attendons pas le changement. Prenons notre avenir en main, maintenant . Ces initiatives pionnières, ont fait leurs preuves. Si nous le voulons, elles pourront construire en quelques décennies, une société radicalement nouvelle, partout sur la planète.
Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *